Archives For France

by Jordan Goldwarg, Kids4Peace Seattle Chapter Director

Many people know that Kids4Peace operates in North America and Jerusalem, but did you know that we also have a chapter in France? Since 2014, a team of dedicated volunteers has been building a presence in Lyon, and on March 16-18, I had the privilege of joining them for a weekend of visioning, training, and planning.

As with everywhere we operate, the need for our programs is great in France. The global migration crisis has provoked an Islamophobic backlash against the many migrants and refugees who have arrived in France seeking a better life for themselves and their families. Meanwhile, there has been a significant increase in Anti-Semitism that has been frightening enough to cause many Jews to leave France. Against this backdrop of religious discrimination, France also struggles with many of the challenges that face other countries, such as racism and economic inequality.
Kids4Peace France (or Copains pour la Paix) has been working to change all of this. Through partnerships with a local synagogue (Keren Or), mosque (Mosquee Othman), and church (Paroisse de la Nativite), they have been bringing together youth every month to learn about each other’s religion, to promote understanding, and to foster dialogue.

20180318_143425

Members of the K4P France team at weekend retreat outside Lyon with Paroisse de la Nativite

Over the course of our weekend together, we attended worship at all three partner congregations. In between, we spent time as a team looking back at what K4P France has accomplished since its founding; created a 1- and 3-year vision for where the chapter wants to go; and also had fun through some of the games and activities that we use with our kids when we meet.
20180317_151457

Members of the team working on 1- and 3-year visions

Many thanks to John and Brigitte McGregor, along with the whole K4P France team, for hosting this weekend, and for their unwavering commitment to improving the lives of youth in Lyon! Below, you can find a transcription of remarks that I shared during our visits to the partner congregations.

Merci beaucoup pour accueil chaleureux ! Je m’appelle Jordan Goldwarg, et je suis le Directeur de Développement des Nouvelles Branches pour Kids4Peace International. Je travaille à Seattle, sur la côte ouest des États-Unis, et c’est vraiment un honneur d’être ici ce Week-End pour travailler avec notre équipe de Kids4Peace France, ou comme on dit des fois, les Copains pour la Paix. 

Je me considère comme éducateur, et dans le passé, je me disais souvent que mon travail a pour but de préparer les leaders de demain. Puis, un jour, une de nos jeunes qui fait partie de Kids4Peace à Seattle, m’a dit: ‘Jordan, je ne sais pas pourquoi tu dis toujours que nous sommes les leaders de demain. Nous sommes déjà des leaders aujourd’hui!’

Et, bien sûr, elle avait raison. Cette réalité a été illustré nettement aux États-Unis au course du dernier mois. Le 14 février, nous avons souffert une autre tragédie horrible quand un adolescent a tué dix-sept étudiants et professeurs dans  une école secondaire en Floride. Cet événement a été tellement affreux, effrayant et atroce, que dans les semaines depuis le massacre, ça continue d’être vraiment interessant de voir le leadership des adolescents et leur réponse à l’événement. Ils commencent à forcer un changement dans les lois et la culture des  États-Unis au sujet des fusils. La semaine passée, le congrès de l’état de Floride a passé de nouvelles lois pour réglementer les fusils, et ils ont fait ça même avec une opposition féroce de la part de groupes de pression très puissants. Ces nouvelles lois ne seraient pas possibles sans le travail et l’influence des adolescents. Je répète: ces nouvelles lois ne seraient pas possibles sans le travail et l’influence des adolescents.

À Kids4Peace, notre mission est de supporter des leaders jeunes dans leur travail de réparer les problèmes qui causent la violence et les divisions dans nos sociétés. Nous sommes une mouvement global, travaillant avec des adolescents de 12-18 ans qui sont  juifs, chrétiens et musulmans, en Amérique du Nord, a Jérusalem, et en France. Les participants se réunissent régulièrement pendant l’année scolaire, et ils participent aussi dans des programmes plus longs pendant l’été. Tous nos programmes ont comme but l’éducation interreligieuse, la formation de compétences en dialogue et leadership, et la formation de communauté, dans le but de créer un  changement social positif dans nos communautés.

A un moment où tellement de gens autour du monde utilisent la religion comme une force pour diviser les gens, nous cherchons les valeurs et mérites partagés dans la religion qui favorisent l’empathie, l’acceptation, et le respect. Quand on réunit les adolescents dans une communauté favorable avec ces valeurs partagés, et quand on soutien le développement de ces compétences de leadership, les résultats sont motivant .

Prenons l’exemple de Lia, une fille juive de 16 ans qui fait partie de Kids4Peace Seattle. Pendant une époque quand plusieurs groupes de personnes aux États-Unis, en particulier les minorités et  les immigrants, subissent la violence aux mains de la police, Lia a passé beaucoup de temps l’automne passé en s’engageant comme bénévole pour une campagne dans notre état pour essayer de changer cela . Cette campagne a pour but d’exiger que la police dans l’état de Washington prenne  des cours pour diminuer le conflit, et par ce moyen, de réduire la nécessité d’utiliser leurs pistolets contre les citoyens. Après avoir ramassé des signatures pour des pétitions, après avoir parlé avec ses amis, et après avoir amplifié son message par les médias sociaux comme Facebook et Instagram, Lia a écrit le suivant: ‘À l’âge de 16 ans, même si nous ne pouvons pas voter, nous pensons que c’est très important que nous soyons    conscients de la justice sociale. La violence de la police est injuste et ça nous concerne tous. Nous, en Kids4Peace, avons une obligation de réparer les choses qui sont déchirées dans notre société.’ Et je suis vraiment fier d’annoncer que cette campagne a été acceptée par le congrès dans notre état la semaine passée et c’est maintenant une loi.

Je peux vous donner aussi une exemple de notre branche à Jérusalem. Dans la ville de Jérusalem, malgré le fait qu’un tiers de la population parle l’Arabe comme langue maternelle, les cinémas ne montrent que des films avec sous titres en Hébreu. Nos jeunes travaillent dans une campagne avec la municipalité de Jérusalem et les cinémas pour ajouter de sous titres en Arabe pour les films. Cela peut paraître comme une changement petit, mais ça va avoir un impact énorme en augmenter la visibilité de la population Palestinienne. De plus, ça va rendre les cinémas, des espaces partagés, ou les Israéliens et le Palestiniens peuvent se rencontrer pour des expériences en commun, quelque chose qui est vraiment rare dans une ville très séparée.

Et ici à Lyon, Kids4Peace, ou Copains pour la Paix, travaille depuis plus de trois ans pour construir des liens entre communautés diverses. Dans un moment où la tension religieuse a augmenté beaucoup dans plusieurs parties d’Europe, Kids4Peace travaille sans cesse avec les jeunes à Villeurbane et dans d’autres parties de Lyon pour montrer qu’en réalité, nous sommes plus forts ensemble. Nous avons aussi créé un partenariat avec les Scouts et Guides de France, et avec plusieurs mosquées, églises, et synagogues pour faire des programmes avec davantage d’enfants.

Pendant que nous continuons de construire ce mouvement global, ici à Lyon et  ailleurs , nous vous invitons de nous rejoindre. Ensemble, nous pouvons répondre au menace de fondamentalisme de toute sorte en promouvant l’acceptation et l’empathie, et en montrant que la religion est une force positive dans la société. Racontez à vos amis ce que vous avez entendu ici aujourd’hui. Portez-vous  volontaire avec Kids4Peace. Si vous avez des enfants proches de vous, encouragez-les de se joindre à notre travail. Ensemble, nous pouvons construire une mouvement d’espoir et une mouvement pour la paix.

Plusieurs gens me demandent ce qui me donne de l’espoir pendant une époque de peur, violence, et division. Ma réponse est simple: Je prends de l’espoir en voyant des leaders jeunes qui recherchent la différence, qui promeuvent la paix, et qui ont un désir pour la compréhension mutuelle. Merci à vous tous de  nous aider à diffuser ce message d’espoir.